10 remèdes maison contre la cystite

Très courante  chez  les femmes, les infection urinaires  et cystites sont causées par  des bactéries présentes dans  l’urètre ou la vessie. Besoin fréquent de faire pipi, sensation de brulure durant la miction, fièvre, frissons, douleur au bas ventre, urine odorante, jaune foncé et dans certains cas rougeâtre  sont généralement les symptômes qui accompagne  une cystite.

Voici 10 remèdes maison  afin de vous soulager  avant la visite chez le médecin mais aussi de prévenir  des prochaines infections:

1. Boire beaucoup d’eau

La première des choses à faire quand vous avez une cystite est de boire beaucoup d’eau car l’eau potable aide à éliminer les bactéries responsables de l’infection urinaire.
Il est conseillé de boire 1.5 à 2 litres d’eau par jour. Les personnes atteintes de maladie rénales devraient d’abord demander conseil auprès de leur médecin sur la quantité de liquide qu’elles peuvent consommer.

2. Vitamine c

Une alimentation riche en vitamine C est à privilégier car la consommation importante de vitamine C a pour effet d’acidifier l’urine. Cette acidité inhibe la prolifération des bactéries dans les voies urinaires et participe fortement à la guérison. La prise de vitamine C sous forme de complément alimentaire aide aussi à limiter la croissance des bactéries.

3. Chaleur

Les sous-vêtements chauds et les chaussettes épaisses protègent le bassin des refroidissements. Poser une bouillotte ou un coussin chauffé contenant des noyaux de cerise sur le ventre procure une chaleur agréable et favorise la guérison.

4. Limiter des sources irritation

Caféine, nourriture épicée, nicotine, soda et édulcorants artificiels contribuent à l’irritation de votre vessie, ils sont à éviter en cas de infection de d’urinaire.

5. Vider votre vessie régulièrement

N’hésitez pas à aller a au x toilette dès que vous en ressentez le besoin, car le fait de se retenir peut favoriser l’infection

6. L’hydraste du Canada (Hydrastis canadensis)

 L’hydraste du Canada  est réputée pour son action contre les infections urinaires. Elle contient de la berbérine, un alcaloïde qui se concentre dans la vessie. Son action antibactérienne résulterait de sa capacité à empêcher l’adhésion des bactéries à la paroi de la vessie plutôt que de tuer les agents infectieux, comme le font les antibiotiques. De la même façon qu’avec l’uva ursi, l’efficacité de cette plante est à son meilleur lorsque l’urine est alcaline.

7. La busserole ( urva ursi)

Les feuilles de busserole, aussi appelées raisin d’ours ou urva ursi auraient une action antibactérienne, les indiens d’Amérique l’utilisaient pour traiter la cystite. Le principal élément actif de cette plante serait l’hydroquinone, un métabolite de l’arbutine qui  agirait en tant qu’antiseptique dans les voies urinaire

8. Le bissap ( Hibiscus Sabdariffa)

Très riche en vitamine C en plus d’autres acides organiques  la fleur d’hibiscus se présente comme un puissant antibactérien qui permet d’acidifier l’urine, la croissance des bactéries se voit donc limitée et le fait d’en boire plusieurs verres vous pousse à faire pipi (très important). Les proanthocyanidines  présents dans  le bissap  et dont le pouvoir  anti oxydant est 20 à 3 fois supérieur a celui vitamine c, accentuent les propriétés anti-septiques de cette fleur peu connue.  Sa consommation régulière permet de prévenir des infections à répétitions,

9. Habitudes préventives

  • Portez des vêtements et sous-vêtements en coton et plus amples.

  • Choisissez des produits d’hygiène personnelle seulement sans parfum.

  • Essuyez-vous toujours de l’avant vers l’arrière afin de ne pas ramener de germes fécaux au niveau de la vulve.

  • Nettoyez-vous avant et après rapports sexuels.

  • Arrêtez de fumer.

10.  Eviter Le Cranberry ( canneberge) 

Souvent plébiscité  comme solution « miracle  »  ces  10 dernières ,  l’efficacité  du  jus de cranberry  et remis en cause aujourd’hui  par plusieurs études scientifiques. Une nouvelle étude parue en octobre 2012 publiée dans la Cochrane Database of Systematic Reviews a montré la faible, voire l’inefficacité totale du cranberry  en comprimé, gélule ou jus en prévention des cystites. Cette étude était en fait une revue de 24 études effectuées ces dernières années sur la prise de cranberry contre les infections urinaires.

 

Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé.
Avant de mettre en pratique les conseils de lebissap.com parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S’il s’agit d’un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.
Le numéro des urgences médicales européen est le : 112

 

 

 

No comments yet.

Laisser un commentaire